Rechercher
  • ablondelpsychopeda

Comment aider nos enfants à bien réussir le brevet ?

Le Brevet des collèges, appelé DNB (Diplôme National du Brevet) est le premier examen des enfants.

  1. Le brevet, c'est quoi ?

Le brevet est l'examen que les élèves de 3ème passent en fin d'année. Il évalue les connaissances et les compétences acquises à la fin du collège.

Pour avoir son brevet, l'élève est évalué sur le socle commun de compétences en contrôle continu, ceci représente 400 points.

Il y a ensuite, fin juin, l'examen du brevet qui comporte 4 épreuves écrites et d'une épreuve orale sur 400 points aussi.

L'élève est reçu s'il obtient 400 points sur 800.

  • Les 4 épreuves écrites :

Le français (3h- 100 points) : explication d'un extrait de texte littéraire + dictée + grammaire + exercice de réécriture et rédaction.



Les mathématiques (2h- 100 points) : exercices, dont certains assortis de tableaux et de schémas, et un exercice d'informatique.




Histoire, géographie et enseignement moral et civique (2h- 50 points) :


analyse et compréhension de documents +

utilisation des repères historiques et géographiques +

mobilisation des compétences de l'enseignement moral et civique.



Les sciences (1h- 50 points) : (2 disciplines sur les 3) : physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre, technologie.




  • L'oral :


L'épreuve oral peut se dérouler selon deux modalités :

- soit, un entretien individuel de 15 minutes : 5 minutes d'exposé et 10 minutes d'entretien.

- soit, un entretien collectif de 25 minutes : 10 minutes d'exposé et 15 minutes d'entretien.


https://www.education.gouv.fr/le-diplome-national-du-brevet-10613


2. Comment aider mon enfant ?


La préparation d'un examen peut engendrer du stress chez les enfants mais aussi chez les parents. Il est important de permettre à chacun d'exprimer ses difficultés, ses inquiétudes avant cette première étape.

Tous les élèves sont différents et en tant que parent, il n'est pas toujours facile de trouver les bons mots. La psychopédagogie peut aider votre adolescent à mieux se préparer. Voici quelques conseils :

  • Se créer des outils de révision : il existe les traditionnelles fiches, les cartes mentales (mettre en lien les idées principales de façon visuelle), mais aussi des applications qui permettent de réaliser des QCM, des questionnaires...

Le plus important est que votre enfant trouve le moyen qui lui parle le plus et qui lui permet de mieux comprendre les attentes de l'examen ainsi que les éléments à savoir.


  • Planifier ses révisions : il peut être inquiétant de laisser son enfant s'organiser et avoir comme réponse "je vais le faire", "je sais"... Il est important qu'il prenne en charge ses révisions mais comment l'aiguiller sans l'étouffer ou aller en permanence au conflit. Il est important de verbaliser les outils que vous pouvez avoir en tant qu'adulte pour planifier : un calendrier, un emploi du temps, des objectifs réalisables au fur et à mesure. Vous pouvez faire un point régulier avec lui au fur et à mesure des étapes fixées. Le travail à deux peut aussi permettre à votre enfant de trouver d'autres façons de faire et d'être plus investi.


  • Réussir à gérer son stress : nous sommes tous différents face au stress. En grandissant et avec l'expérience nous sommes capables en tant qu'adulte de connaître notre réaction face au stress et réussir à le gérer. Mais pour nos enfants, il s'agit d'un réel apprentissage qu'il ne faut pas négliger. La sophrologie est un outil efficace pour appréhender ce genre de situation. La visualisation, les exercices de respiration sont un bon début pour réussir à gérer son stress avant un examen comme le brevet. Les échanges entre élèves sur leurs émotions, leurs sentiments peuvent permettre d'améliorer la gestion du stress.


  • Se préparer à l'oral, gérer ses émotions : L'oral est une épreuve importante du brevet aussi bien d'un niveau des points que pour la poursuite des études. En effet, elle évalue la compétence de l'élève à s'exprimer à l'oral d'une manière pertinente, organisée.

Cette épreuve nouvelle pour les élèves peut générer beaucoup de stress pour votre enfant. La gestion du stress avant l'examen est importante mais il faut aussi réussir à gérer ses émotions durant l'oral.

La préparation de l'oral doit être soignée et précise. Les 5 minutes d'exposé doivent être claires et précises. L'examinateur va évaluer le vocabulaire utilisé, la clarté de l'exposé, l'organisation de celui-ci. Une fois la présentation mémorisée par l'élève, il est important de travailler sur les émotions. Ce travail est différent suivant les habitudes et le tempérament de chaque enfant mais il n'est pas à négliger.

Si votre enfant a l'habitude de s'exprimer à l'oral, fait du théâtre, aime partager, il n'y a pas vraiment d'inquiétude à avoir si son exposé est bien préparé. Il pourra utiliser les méthodes qu'il connaît pour gérer son stress durant l'entretien.

Si votre enfant est timide, anxieux, il est important de travailler en amont avec lui sur cette épreuve. Commencez par le faire parler de sa représentation de l'épreuve et de ses inquiétudes. Une fois celles-ci verbalisées, il est important de lui donner des outils pour gérer son stress. La sophrologie peut l'aider à l'aide de la visualisation, de la respiration à mieux se préparer. La psychopédagogie peut aussi lui permettre à l'aide des fonctions exécutives de développer ses forces et prendre confiance en lui et ses capacités.




Si vous avez besoin d'aide, dans le Val d'Oise ou les Yvelines, pour accompagner votre enfant avant cet examen, quelques séances de psychopédagogie et/ou de sophrologie peuvent lui permettre de mettre toutes les chances de son côté.




30 vues0 commentaire